ODILE MASSON-ECRIVAIN PUBLIC-ETE AUTOMNE 2018

Porte XI - Histoire de juillet 2018

 

Porte XI

 

Encore un pari perdu! Les fines cartes de rami éparpillées, son dernier jeton posé sur la table, la belle restait silencieuse. Comment diable régler cette dette? Elle avait déjà bu la tasse avant, mais cette fois-ci, l'affaire était vraiment grave!

De la musique montait des quais du vieux port, il y avait une fête sur le bateau "WU", comme tous les soirs. On entendait quelques lieds, des chansons de pays lointains, un clairon. Tant que le glas ne sonne pas, tout va bien!

Elle eut soudain la chair de poule, froid ou peur, mystère! Il se faisait tard. Va en enfer, démon du jeu. Je te renie! Je ne me laisserai plus piéger!

La belle quitta ce bar maudit et regagna son home, derrière la porte XI. l'attendait avec impatience. Drôle de nom pour un chat! Les chatons Do et Mi, finalement logique pour une musicienne, jouaient avec des instruments à vent payés grâce aux paris gagnés.

Un coup de langue sur le nez, une caresse, se roula sur le dos, fit le clown, voulant récolter quelques dons pour faire plaisir à sa maîtresse.

Elle éclata de rire et oublia ses problèmes. La soirée, derrière la porte XI, promettait d'être belle.

                Odile Masson

 

Néron ou l'incendie éteint - Histoire de septembre 2018

 

Néron ou l'incendie éteint

 

<Nous avons l'heur de vous inviter à la générale de "Néron ou l'incendie éteint" à Oslo le cinq de ce mois.>

 

Blablabla et ci et ça! Franchement pas terrible, le post de mon imprésario.

Il m'agace un peu. J'ai déjà regardé quatre fois le menu, admiré les massifs d'asters de la terrasse, les papillons qui volent autour, senti l'odeur délectable du plat d'ers et saumon fumé servi à mes voisins, mordillé l'épi de blé agrémentant mon chemin de table, toujours pas d'imprésario!!

Je vais le manger tout cru celui-là avec sa manie d'être systématiquement en retard. Il plane dans ma tête une envie de me lever et de partir, cela monte, tourne et vire. Du calme, du calme! J'ai besoin de jouer à Oslo.

Après l'échec l'an dernier à Ota de cette pièce de café-théâtre "Ana en ut majeur", remplacée au bout d'une semaine par un groupe de rap, il me faut absolument laver l'affront!

Tant pis si ma toge ressemble à un linceul. Tant pis si cette oeuvre est aussi absurde que celle de Corse, normal c'est le même auteur.

Courage, le dernier rush avant la générale! Après tout, mon cher imprésario m'offre le déjeuner. Ah, quand on parle du loup!

 

<Bonjour! Comment vas-tu? En retard, mais non pas du tout! Pour toi, j'ai tout mon temps!

Buvons au succès de cette formidable pièce "Néron ou l'incendie éteint">

 

Odile Masson                    

 

 

Le café des Rascasses- Histoire d'octobre 2018

 

Le café des Rascasses

 

Une tourte aux crapauds de mer, vous connaissez? Pas très engageant, dit comme cela, c’est comme boire une grande tasse de jus d’aloès ! Je suis plus inspiré par des rascasses en aïoli.

 

J’avais amerri où ? Dans un café  de l’Oise fermé depuis une bonne ère, le propriétaire n’ayant pas réglé son IS! Son fils était pourtant inspecteur des impôts, cela ne manque pas de sel !

 

Le menu encore affiché était un parfait digest de l’atmosphère particulière qui régnait à l’intérieur. Un juke-box datant de l’époque yéyé traînait dans un coin, un CD «Opus 5 » du groupe « Atèles » lui faisait écho. Les murs n’étaient pas nets et les rideaux manquaient de tenue.

 

« Une bonne dose de TNT et tu es débarrassé de ce taudis !»

 

Avec son éternel épi sur la tête, mon frère avait vraiment le sens de l’humour !

 

« Tu vas prendre ton aune  et mesurer ces rideaux. Nous allons tout changer. Je l’ai eu pour pas cher ce bistrot, maintenant tu sais pourquoi ! ».

 

La remise en état sera longue, mais ce n’est pas grave. Je suis d’une nature optimiste, c’est dans mon ADN…..

 

Nous voici trois mois plus tard, le Café des Rascasses a changé d’époque, de propriétaire et de style.

 

Les rascasses sont toujours là, plus dans la tourte, mais dans la bouillabaisse!!!                                                                                                                                                                              

                                                                                               Odile Masson